La Baronne – L’interview de l’artiste – Partie 1

Aujourd’hui Baloum En Ligne va à la rencontre d’une jeune prouesse de la musique Camerounaise.
Elle s’appelle La Baronne, elle a du talent, elle est surtout en ce moment une étoile montante de la musique camerounaise.

La Baronne

Bonjour et merci d’accorder cette interview à Baloum En Ligne – La vitrine du groupement Baloum.
Qui est la baronne ?

Qui est la baronne ? C’est une artiste musicienne en pleine expansion.auteur compositrice ,fais dans l’Afro en général . Étudiante , master 2 en gestion des ressources humaines, et par ailleurs jai ma petite activité que je mène et entre autres je suis chanteuse

Déjà pourquoi la baronne ?

En effet, la baronne c mon sobriquet , a l’ époque de ma naissance il y avait un film très sollicité dont le nom était mademoiselle d’où l’ acteur le baron, du coup mon Père s’est inspiré de ce film pour me donner ce sobriquet et j’ai décidé de l’adopter musicalement parlant .

Cela fait combien de temps que La Baronne est dans le spectacle ? Quand est sorti le premier album de la Baronne ?

Globalement je suis dans les spectacles depuis l’âge de 12 ans, je mes rappelle je me suis produite pour la première fois à l’hôtel du plateau à Douala dans le cadre d’ une interprétation de Shakira dans le titre « Whenever, wherever ». En outre, on parlera plutôt de single, mon premier single dont le titre est dénommé « je veux le d’abord » est sorti officiellement en décembre 2016 et le second « je te dois quoi » en juillet 2017. La vidéo de ce dernier sera disponible en octobre 2017 et de ce pas je crois donner l’exclusivité de cette vidéo à Baloum en ligne

Ce sera un grand plaisir pour Baloum EN Ligne d’avoir l’exclusivité de cette vidéo.
Aujourd’hui les camerounais écoutent de plus en plus un type de musique spécifique … Du constat que nous avons fait, il faut chanter avec des paroles assez vulgaires pour espérer faire écouter ses tubes ? Votre titre « Je te dois quoi  » va dans le même sens ? Obéit il à cette règle ? Pourquoi ce titre ?

En effet le titre je te dois quoi s’adresse à toutes ces personnes la, hommes ou femmes qui passent le temps à saboter les autres et à médire d’eux sans raison fondamentale . Et à ces hommes là qui sabotent les femmes soit disant j’ai fait Si ou sa à cette fille pourtant ce n’est même pas le cas! En même temps c pas parce que tu a offert un poisson braisé à une fille que tu l’auras aussi elle même servie sur un plateau doré. Retenons que l’amour n’est pas forcé !

Est ce que la Baronne a un style particulier ou alors le style tend plus tôt vers un artiste particulier ? Si oui le quel ?

Je me retrouve Dans l’Afro sa peut être l’afro pop ou afro bikusti ou encore un afro dancehall … Bref je préfère rester dans l’Afro je me sens bien et sa me permet de m’évader . Mon style n’a rien avoir avec quiconque , bien que j’écoute beaucoup les autres mais je préfère être originale.

Nous avons vu que la Baronne est très sollicité ces derniers temps dans de évènements et spectacles, est ce que c’est le début d’un décollage ?

Vous savez quand on fait du bon travail sa va de bouches à oreille, pour moi chaque prestation est un challenge et à chaque fois je relève mon challenge et aussi l’œuvre de Dieu n’est sensée souffrir d’aucun chagrin !

Plus globalement quelles sont les difficultés que rencontrent les artistes aujourd’hui ?

Pour moi particulièrement c’est pas facile , Déjà que je me produis toute seule et j’investis de moi même , ce qui ne me rend pas la tâche assez facile. En outre, nous artistes, les problèmes que l’on rencontre aussi c’est avec certains DJ qui préfèrent jouer les musiques des occidentaux et pas ceux de leur frères qui ne sont pas encore tres connus soit disant que les artistes sont ingrats et que lorsqu’ils évoluent ils ne reviennent jamais vers Les DJ pour leur dire merci! Bref pour eux il faut les payer à la tâche! Vous imaginez un peu le nombre de dj qu’on a au pays, sa nous rend la tâche vraiment pas facile.

Nous avons écouté des titres en Baloum, ces titres sont écrits par Baronne elle-même ?

Oui Bien-sur le titre « ndûfahndú » je l’ai écrite moi même . Mon collègue artiste Rogan Soleil m’a aidé dans ce projet. Je profite d’ailleurs d’ailleurs de cette occasion pour le remercier encore pour la réalisation de ce chef d’œuvre.

Baloum En Ligne remercie La Baronne pour l’exclusivité de l’interview.

 

Pour plus de détails sur cet entretient, prendre  contacter avec nous.

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*