Organisation des funérailles à Baloum

Funérailles Baloum
Funérailles Baloum

Dans la tradition Bamiléké, les funérailles occupent une place de choix parmi les cérémonies de joie. A Baloum ces cérémonies se déroulent principalement pendant la grande saison sèche. Même s’il n’est pas interdit de les organiser pendant d’autres saisons, la période de sécheresse reste idéale pour organiser les funérailles. Pourquoi organise-t-on les funérailles et quelles sont les circonstances qui le permettent ?

Saison sèche – Bonjour les funérailles

A Baloum, on appelle les funérailles littéralement « Meu Negweuh », qui mot à mot veut dire « grand deuil ». Puisqu’il s’agit effectivement du grand évènement après le deuil. C’est-à-dire après la cérémonie de deuil d’un individu. Lorsqu’une personne décède, après la cérémonie de deuil, la famille du défunt doit organiser les funérailles de la personne décédée. Les funérailles représentent un moment de gaieté, de joie, de fête. Même s’il s’agit d’essayer d’oublier le défunt, ces moments sont uniques et doivent rester festifs.

Le savoir concret

Commençons par dire que Les funérailles ne sont pas organisée systématiquement. Certaines conditions doivent être réunies pour que cela soit possible. Par exemple ceux qui meurent en guerre ne bénéficient par de l’organisation des funérailles. Cependant dans une concession lorsque l’on organise des funérailles pour un ayant droit, on peut inclure ces défunts qui n’ont pas droit aux funérailles. Le cas de guerre n’es t qu’un exemple parmi tant d’autres.

Les funérailles sont organisées selon un calendrier qui est fixé par la famille du défunt. Lorsqu’il s’agit d’un notable le Chef du groupement doit être informé. Ainsi ce dernier doit approuver la date choisi par la famille. La présence du Chef est nécessaire lors des funérailles des notables. A noter que l’invitation du Chef à participer ne saurait être gratuite.

La chronologie des événements

Après le décès d’un individu, certaines cérémonies doivent être effectuées avant toute planification « Meu Negweuh ». Il s’agit avant tout de l’organisation de l’enterrement, suivi par la cérémonie de veuvage.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*