La kola devient le diamant de l’heure

La kola est un produit de consommation par excellence chez les populations originaires de la forêt tropicale de l’Afrique centrale. Les Bamilekés se reconnaissent parfaitement dans la consommation de ce produit. La kola est évidemment très consommée dans le milieu Baloum. En fonction de la période de l’année, la kola peut être plus ou moins rare et les prix parfois très élevés.

Dans le Groupement Baloum, entre le mois de mai et juin, on trouve la kola partout, sur tous les marchés. Vu qu’on en trouve partout, le prix de vente en cette période est très bas. Les cultivateurs en disposent en quantité et ont à juste titre de grosses difficultés pour écouler le stock. Sur les différents marchés les acheteurs imposent leur lois ainsi que les prix d’achat. En ce moment de grand stock alors la règle est simple, accepter les prix dérisoires proposés ou laisser.

Pourtant tous les paysans le savent. À partir du mois de juillet, la kola devient une denrée rare. Les acheteurs deviennent subitement tendre, ils sont doux et cherchent la kola à tout prix. Le prix en ce moment n’est plus imposé par les acheteurs mais par les agriculteurs, du moins dans la limite du raisonnable. Problème: comment conserver efficacement la kola pendant quelques mois ?

Baloum En Ligne s’est penché sur le sujet et mène en ce moment même une étude sur le différents moyens de concertation de la cola.

Les conclusions suivront.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*