Écoles primaires du Groupement Baloum

Débat n° 2 de la semaine

L’éducation est une mission fondamentale de l’État camerounais. Comme sur toute sur toute l’étendue du territoire, l’Enseignement Primaire est obligatoire.
Baloum regorge aujourd’hui de plusieurs écoles d’enseignement primaire. La première créée juste après le 2° guerre mondiale est l’école publique de Baloum.
Avec l’évolution de la population et les besoins toujours croissants d’éduquer, plusieurs autres écoles ont alors vu le jour.

Liste des écoles primaires du Groupement Baloum

Ecole publique de BALOUM
Ecole publique Bilingue de TOUSSANG
Ecole publique de BANI
Ecole publique de MILLA II
Ecole publique de NDOUTSET
Ecole catholique de NDOUNKE
Ecole publique de NSANG II
Dans toutes ces écoles, le programme des enseignements primaires suivi est celui officiellement proposé par le ministère de l’enseignement primaire.
Les écoles ont augmenté, par contre le niveau des élèves est resté médiocre. Pour ce débat, focalisons nous sur l’enseignement primaire.
De la première section d’initiation au langage jusqu’au CM2, les enfants devraient être capables d’acquérir un niveau d’expression assez suffisant pour réussir à s’exprimer avec aisance.
Aujourd’hui à Baloum certains enfants même du CM2 ont du mal à s’exprimer vraiment en français. Ils ont des sérieuses difficultés à formuler des phrases et tenir une conversation propre et audible. Nous avons du mal à expliquer ce phénomène pourtant les enseignants dit on, sont d’avantage qualifiés. Ces mêmes enfants arrivent très souvent au collège avec le même niveau de difficulté.
Au vu de cette analyse Baloum En Ligne lance le débat de la semaine.
Pourquoi le niveau d’expression des enfants reste aussi médiocre ?

Pour ce débat, vous pouvez aussi contredire notre analyse, mais dites nous ce que vous pensez du niveau des enfants de l’enseignement primaire à Baloum et de la qualité
de l’enseignement.

Vous avez la parole.

2 Comments

  1. Bonjour heureux d’avoir lu votre analyse et laissez moi vous dire que c’est un problème de milieu je m’explique. Le français est seulement parlé en milieu scolaire et durant le cours et le plus souvent quand les écoliers sortent durant les poses, ils parlent la langue maternelle entre eux , quand ils sont en famille, c’est la même langue ils parlent donc subitement le français est oublié très facilement.

    • Bonjour Philippe kamgang,
      Merci pour votre contribution au débat de la semaine. Pour ne rater aucune actualité Baloum, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*